Enderi
RSS
Twitter

Le portail des thématiques industrielles et économiques internationales



Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Rafale : le décès du négociateur du contrat pourrait retarder les transactions



Publié par La Rédaction le 3 Octobre 2013

L'Inde et le Rafale ne font définitivement pas bon ménage. Et le (long) processus de vente de 126 appareils à l'Etat indien n'est toujours pas terminé. En effet, mercredi matin, l'homme clé des négociations sur le contrat, Arun Kumar Bal, est décédé d'une crise cardiaque.



Rafale : le décès du négociateur du contrat pourrait retarder les transactions
C'est un nouveau coup de théâtre qui plombe les négociations autour de la vente de 126 Rafale à l'Inde. Le négociateur principal du contrat est décédé mercredi matin des suites d'une crise cardiaque. L'homme, travaillant pour le ministère de la Défense, était chargé de deux très gros dossiers : le contrat Rafale portant sur l'acquisition d'avions de combat pour l'armée de l'air, et l'enquête sur des faits de corruption dans le cadre de l'acquisition de douze hélicoptères à AgustaWestland, une filiale de l'industriel italien Finmeccanica.

La signature du contrat est de fait retardée. A New Delhi, on estime que le décès de Bal porte un sale coup aux espoirs d'une signature rapide. Selon le quotidien Les Echos citant un connaisseur des procédures, "il y a une notion de responsabilité quasi personnelle dans l'organisation de l'administration indienne". En clair, un dossier, un homme.

Lire la suite sur le Journal de l'Economie




Dans la même rubrique :
< >












Articles les plus lus ce mois