Enderi
RSS
Twitter

Le portail des thématiques industrielles et économiques internationales



Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Quel est le véritable poids économique du tourisme en France?



Publié par La Rédaction le 8 Août 2014

Poids lourd de l'économie nationale, le tourisme apparaît comme l'une des activités les plus lucratives en France. Il génère une partie non négligeable des recettes de l'État et favorise la création d'emploi, qu’ils soient directs ou indirects. En croissance permanente, la valeur ajoutée de cette activité dépasse plus de 40 milliards d'euros et tend à atteindre le double d'ici quelques décennies. Le gouvernement a d'ailleurs conscience de l'importance de ce secteur en plein essor et il appréhende d'ores et déjà les années à venir.



Biarritz (sous licence Creative Commons)
Biarritz (sous licence Creative Commons)
7 à 9 % du PIB national

En 2012, le tourisme a créé 2 millions d'emplois et généré plus de 75 milliards d'euros de recettes. Ces chiffres ne prennent pas en compte les résultats du dernier trimestre, mais ils donnent déjà un aperçu de l'importance des activités touristiques dans l'Hexagone. La part de valeur ajoutée de celles-ci dépasse en effet celle de nombreux secteurs dont l'automobile, l'agroalimentaire et l'énergie. Entre les stations d'hiver, les plages de l’océan Atlantique et de la Méditerranée ou encore les vastes campagnes, la France attire plus de 80 millions de visiteurs chaque année et se présente comme la première destination touristique mondiale, juste avant les États-Unis et la Chine. Entre 7 et 9 % du PIB sont ainsi produits par les activités touristiques qui influent de manière significative sur l'économie nationale et pourraient jouer un rôle important dans le développement du pays. La Ministre de l'artisanat, du commerce et du tourisme, Sylvia Pinel, a d'ailleurs souhaité développer cette activité en promouvant une marque «  France »  à travers le monde. Cette marque aurait pour but de fédérer les professionnels du secteur vers un objectif commun et de cibler les clients internationaux, particulièrement ceux des pays émergents. Cette initiative pourrait encourager les régions de la métropole et d'outre-mer à investir dans de nouvelles infrastructures ou à réaménager celles existantes.

Une nette progression

Les chiffres révélés par le gouvernement et la DGCIS (Direction générale de la compétitivité de l'industrie et des services) traduisent l'importance du tourisme en France. Comparées à celles d'il y a 2 ans, les données actuelles font état d'une nette progression et il apparaît que, malgré une diminution des visiteurs français, les activités touristiques génèrent toujours autant de bénéfices. Cela s'explique notamment par le nombre croissant de touristes étrangers. Du côté des entreprises, on recense ainsi plus de 230 000 acteurs professionnels œuvrant dans le secteur comme les agences de voyages, les lieux d'hébergements, les débits de boisson ainsi que les restaurants qui représentent plus de la moitié des entreprises touristiques. Ces acteurs utilisent régulièrement et à temps plein 630 000 salariés, un chiffre qui équivaut au tiers de la totalité des emplois créés par le tourisme. Les principales régions possédant un important taux d’emploi lié à cette activité sont l'Île-de-France, le Rhône-Alpes et la Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Concernant les retombées financières, les montants de la taxe de séjour et de la taxe forfaitaire prélevées auprès de chaque région représentent à eux seuls plus de 150 millions d'euros de recettes. Ces chiffres mettent en avant le poids considérable du tourisme dans l'économie nationale.

Prévoir le futur

Pour les années à venir, le développement du tourisme se présente comme l'un des enjeux majeurs du gouvernement. Faire de cette activité un pilier du développement durable afin de renouer avec la croissance mondiale apparaît comme l’un des principaux objectifs et, en joignant la parole aux actes, 44,7 milliards d'euros de crédit de paiement ont été alloués au budget tourisme au cours de l'année 2012. Ce budget a été mis en place afin d'assurer le développement des activités touristiques et répondre au besoin de gestion responsable de ce secteur. Lorsqu'on sait que le cap du milliard de touristes a été atteint à travers le monde et que ce chiffre progresse à hauteur de 4 % par an (+43 millions de personnes chaque année), il s'avère essentiel d'anticiper les années à venir. En France, le nombre de visiteurs passerait ainsi rapidement de 80 à plus de 100 millions par an. Les touristes français ne sont pas oubliés. Avec le récent programme de vacances pour tous mis en place par Sylvia Pinel, les visiteurs nationaux pourront également participer à la croissance de cette activité. Ce programme cible les Français, particulièrement les 3 millions de jeunes, qui ne peuvent partir en vacances pour diverses raisons et favorise les familles en difficultés. La politique de développement du tourisme en France permettrait une gestion améliorée des activités touristiques afin de renforcer son impact sur l'économie nationale. 





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Juillet 2016 - 12:00 Du Made in France qui s’exporte bien