Enderi
RSS
Twitter

Le portail des thématiques industrielles et économiques internationales



Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Le marché des biens d'équipement de la maison résiste



Publié par La Rédaction le 23 Avril 2012

Les estimations publiées par GFK sont rassurantes pour le marché des biens d’équipement de la maison. Après trois premiers trimestres décevants, les résultats du quatrième trimestre 2011 permettent de retrouver un niveau comparable à 2010. Aussi vigoureux soit-il, avec ses 9 milliards de chiffre d’affaires, ce quatrième trimestre vigoureux ne doit pas masquer le net ralentissement de certains secteurs.



Le marché des biens d'équipement de la maison résiste

En hausse : la récompense de l’innovation

 
Les tablettes ont confirmé leur succès de 2010 avec des ventes qui ont triplé par rapport au dernier trimestre de 2010. Le secteur de l’informatique enregistre de ce fait une belle progression de 3,8%. Malgré ces bons résultats, les tablettes n’évincent pas les PC portables qui demeurent les champions des ventes dans le secteur de l’informatique. Le succès des tablettes tactiles booste les ventes de PC et particulièrement des notebook.
En téléphonie, les smartphones affirment leur place de leader avec une progression de 21,5% des ventes par rapport au quatrième trimestre 2010. Les autres secteurs de la téléphonie sont également en progression notamment grâce à la généralisation de la technologie IP, et des offres gratuites des FAI qui rendent désormais très intéressant l’achat d’un téléphone fixe. En revanche les mobiles classiques sont toujours en perte de vitesse.
Le succès de l’électroménager se confirme. Des produits novateurs, tels les aspirateurs robots, ont suscité un fort intérêt des consommateurs. De manière générale toutes les gammes de produits ont une belle progression par rapport à 2010. Le gros électroménager avec 5,8% et le petit électroménager avec 2,6%, confirment la bonne santé du secteur.
 

En baisse : le choc des smartphones

 
La photo est à la peine depuis plusieurs années, car le succès des nouveaux produits ne compense pas la chute à deux chiffres des appareils reflex. De plus, les smartphones concurrencent les produits numériques de manière frontale. Au final, les résultats du dernier trimestre sont à la baisse par rapport à la même période de 2010 avec – 6,3%.
Quant à l’électronique grand public, elle poursuit sa dégringolade. En 2010 les ventes de téléviseurs avaient été dopées par la coupe du monde de football, ainsi que par le passage au numérique. Le secteur de la télévision est donc en berne cette année ainsi que la plupart des autres secteurs d’électronique nomade, GPS, lecteur MP3, concurrencés par les smartphones.
Équipements de bureau et consommables eux confirment leur perte de vitesse avec un repli de 6, 01% par rapport à la même période en 2010. Le succès de certains produits ne parvient pas à enrayer les mauvaises performances du secteur. Le cas des imprimantes multifonction est ici symptomatique avec un volume de ventes supérieur à celui de 2010, qui dope les achats de consommables. Mais, ces excellentes performances se heurtent au déclin des imprimantes classiques et autres scanners.
 
Les bons résultats de 2011 sont encourageants pour le secteur des biens d’équipement de la maison, mais les disparités incitent à rester prudent. Seules des innovations technologiques pourraient aider les gammes en perte de vitesse.