Enderi
RSS
Twitter

Le portail des thématiques industrielles et économiques internationales



Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

À quoi sert le Ministre des Français à l'étranger ?



Publié par La Rédaction le 5 Janvier 2012

David Douillet par sa récente nomination au poste de ministre des Sports donne l'occasion aux médias de se pencher de nouveau sur ces précédentes activités de secrétaire d'État chargé des Français à l'étranger.



David Douillet alors Ministre de la Jeunesse et des Sports
David Douillet alors Ministre de la Jeunesse et des Sports
Secrétaire d'État des Français à l'étranger

De l'avis général, le poste de Ministre des Français à l'étranger est une fonction inutile. David Douillet lui-même laisse entrevoir dans ses propos que ses activités étaient très limitées lorsqu'il était encore ministre des Français à l'étranger. Lorsqu'on le pousse un peu, ce dernier réplique nerveusement en expliquant que ses tâches consistaient à voyager à travers le monde pour y rencontrer des expatriés et discuter avec eux de la pluie et du beau temps, sans bien sûr omettre de leur rappeler que les prochaines élections présidentielles auront bientôt lieu et que leur soutien reste important. Voila donc un poste qui suscite bien des mécontentements de la part du PS qui ne voit en ce dernier qu'un chargé de communication électoral, demandant même l'intégration des frais liés à ce poste, dans les comptes de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. Ce dernier avait en effet créé le ministère dédié aux Français à l'étranger sans que l'utilité de ce dernier ne soit évidente aux yeux des autres partis. Mais il s'avère que ce ministère a bel et bien une utilité, celle de conquérir des voix pour les prochaines élections présidentielles. On comprend mieux la nomination de David Douillet en tant que secrétaire d'État, car avec sa notoriété d'ex-champion olympique il monopolise l'attention des expatriés lorsqu'il prend la parole lors des conférences qu'il anime aux quatre coins du monde en présence de Français.

Le PS accuse le gouvernement de détourner les fonds publics

Selon le porte-parole du parti socialiste Benoît Hamon, le secrétariat d'État aux Français de l'étranger est une opération électorale qui utilise les fonds publics. Une accusation de détournement que le gouvernement ni copieusement, mais qui semble pourtant être crédible. En effet, le secrétaire d'État a un pouvoir très limité et se contente de prendre à sa charge des dossiers sans importance. S'occupant vaguement de la direction des Français à l'étranger, et ayant moins de pouvoir que le directeur, le secrétaire n'a vraisemblablement qu'un rôle de commercial. Cela affirme l'inutilité d'un secrétaire des Français à l'étranger qui se voit confier des corvées de représentation de la France par le ministre des Affaires étrangères. Ce poste a toutefois l'utilité d'être une première porte d'entrée aux fonctions ministérielles, preuve en est de la nomination de David Douillet au poste de ministre des Sports. En effet, bien des ministres passent par cette étape avant de pouvoir assurer d’autres fonctions. Un poste de communication et d'attente donc qui fait enrager le PS sans compter les dépenses publiques qu'engendre un tel ministère. Le parti socialiste va donc réclamer que toutes les dépenses liées aux déplacements du secrétaire d'État chargé des Français à l'étranger soient mises au compte de la campagne électorale du clan Sarkozy.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 18 Avril 2017 - 08:00 Michelin ou la forme du bibendum